2 choses à changer dans la fiction chrétienne

2 choses à changer dans la fiction chrétienne

La semaine passée, je vous ai écrit qu’une des choses que j’aimerais davantage voir dans la fiction chrétienne, c’était Jésus.

Cette semaine, je vais peut-être vous surprendre. A la question qu’est-ce que vous aimeriez moins voir dans la fiction chrétienne ? Je dirais une fiction qui reflète plus le monde d’aujourd’hui tout simplement.

Moins de christianisme culturel  et plus de diversité

Je vous épargne les détails d’un catalogue de romans chrétiens qui font juste une peinture atypique d’une classe blanche et surtout sécurisée. Le christianisme culturel est de loin ce qui est plus fourni sur le marché. Rares sont les auteurs qui décident de faire preuve d’audace et de plus de sincérité. En offrant par exemple des romans chrétiens avec plus de diversité. Non seulement la diversité culturelle, mais aussi raciale, sociale, etc.

Une fiction un peu moins centrée sur l’Amérique et beaucoup plus ouverte à international. C’est-à-dire une fiction qui admet et considère d’autres voix cosmopolites et d’autres nuances de la vraie foi.

Moins de contenus « sûrs » ou désinfectés et plus de la vrai vie

Dans ce cas-ci, je voudrais prendre assez de précautions sur mes mots. Je ne dis pas qu’on a besoin de plus de romans chrétiens qui font l’apologie ou la publicité de l’infamie et de la débauche. En voulant par exemple comparer avec les romans non chrétiens. NON. Ce que je dis, c’est qu’on n’a pas besoin de roman qui nous compte un idéal qui n’existe et n’existera jamais. On a besoin de romans qui donnent une lecture des vrais problèmes qui affectent les vrais chrétiens ou non chrétiens au quotidien.

 Nous vivons dans une société où un chrétien passe sa journée au travail avec des collègues de travail qui la plupart du temps ne comprenne rien du tout à la foi. Ce chrétien va parfois se sentir marginalisé ou va même vivre une double vie parce qu’il veut échapper aux regards et questions des autres. Ça, c’est la vraie vie le mélange, la diversité, les incompréhensions, etc.  Si tous les romans nous donnent juste une peinture rose et idéale de la vie, alors comment cela nous fera grandir ?

Et vous qu’aimeriez-vous moins voir dans la fiction chrétienne ? Et pourquoi ?

Lire mon article sur

3 choses à changer dans la fiction chrétienne

Si vous avez aimé l'article, vous pouvez le partager ! :)

2 commentaires sur “2 choses à changer dans la fiction chrétienne”

  1. Belle initiative. Ceci permettra de mieux connaitre le Seigneur. Que Jesus soit votre source d’inspiration. A lui toute la gloire.

Laisser un commentaire