Types de personnages d'un roman
Conseils d'écriture,  Édition et Publications,  Fiction,  Style d'écriture

8 types de personnages à inclure dans votre roman

Pourquoi certains personnages nous ont-ils marqué plus que d’autres ? Pourquoi souvenons-nous de personnages comme Roméo et Juliette, Peter Pan ou même Sherlock Holmes, des années après avoir lu le roman ?

Il faut savoir que lorsqu’on parle de romans et plus précisément de romans à suspense, les personnages mis en scène doivent être crédibles, avec des défauts qui les rendent humains tout simplement. Alors, comment faire apparaître de tels personnages ?

Pour commencer il est nécessaire de comprendre les types de personnages de base qui existent dans une histoire et les rôles qu’ils doivent jouer. Dans cet article nous vous présentons 8 types de personnages à inclure dans votre histoire.

Vous avez besoin d’aide pour créer vos personnages ? Cliquez ici pour télécharger ma fiche technique sur les personnages.

Types de personnages dans un roman

1. Protagoniste

Votre personnage principal ou héros est, naturellement, l’acteur essentiel. Il ou elle est votre point de mire, la personne dans laquelle vous voulez que les lecteurs s’investissent et dont ils se soucient.

Il est le centre d’attention.

Il mène l’intrigue, poursuit l’objectif, change et grandit au fur et à mesure que votre histoire progresse.

Il faut qu’il possède :

  • des faiblesses humaines rachetables
  • des qualités potentiellement héroïques qui émergent au point culminant de l’histoire
  • un arc de caractère (devenir une personne différente, meilleure, plus forte à la fin).
  • Résistez à la tentation de créer un personnage principal parfait.

La perfection est ennuyeuse. (Même Indiana Jones avait peur des serpents).

Pas de protagoniste, pas d’histoire, alors développez ce personnage en premier.

Mettez-le en scène dès le début, présentez-le par son nom et commencez immédiatement à ajouter des détails personnels qui donneront aux lecteurs des raisons de s’intéresser à ce qui lui arrive.

Exemples de protagonistes :

  • Elizabeth Jordan dans War Room, la salle de prière de Alex Kendrick
  • John Harrison dans Overcomer de Alex Kendrick
  • Roméo et Juliette dans la pièce Roméo et Juliette de Shakespeare.
  • Elizabeth Bennet dans Orgueil et préjugés de Jane Austen. 

2. L’antagoniste

C’est le méchant, le personnage qui s’oppose à votre protagoniste et le fragilise.

Plus votre antagoniste est redoutable, plus votre héros est convaincant.

L’antagoniste doit :

  • avoir une histoire réaliste et sympathique
  • faire preuve de pouvoir
  • forcer le protagoniste à faire des choix difficiles
  • faire grandir le protagoniste

Attention : Veillez à ne pas rendre le méchant mauvais simplement parce qu’il est le méchant.

Faites-en un ennemi digne de ce nom en lui donnant des motifs réalistes et crédibles.

Les méchants les plus convaincants ont subi de lourdes et terribles épreuves.

Ils ne se considèrent pas comme mauvais. Ils se voient eux-mêmes comme ayant une raison d’être.

Exemples d’antagonistes :

  • M. Darcy dans le roman Orgueil et préjugés de Jane Austen.
  • Le professeur James Moriarty dans de nombreux romans de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle.

3. L’acolyte

Le personnage secondaire par rapport au protagoniste. Par contre, tous les acolytes ne soutiennent pas le protagoniste.

Certains passent de l’un à l’autre, le freinant. D’autres se révèlent être le méchant.

Mais le plus souvent, l’acolyte est un ami qui soutient le protagoniste, lui donne des conseils et ajoute de la profondeur à l’histoire.

Exemples d’acolytes : 

  • La Directrice Olivia Brooks dans Overcomer de Alex Kendrick
  • Le Dr John Watson dans le roman Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle.

4. Le personnage orbital

Troisième en importance derrière le protagoniste et l’acolyte, ce personnage est généralement un instigateur, causant des problèmes au protagoniste et lui donnant de nombreuses occasions de briller.

Parfois, il s’avère également être l’antagoniste.

5. L’intérêt amoureux

L’objet de l’affection la plus profonde de votre protagoniste sert souvent de récompense, mais elle peut aussi constituer un obstacle à la réalisation de son objectif.

Bien rendu, l’intérêt amoureux révèle les forces et les faiblesses du personnage principal.

Mais attention ! Comme pour votre personnage principal, un intérêt amoureux trop parfait tombera à plat et semblera irréaliste.

Exemples d’intérêts amoureux :

  • Peeta dans The Hunger Games de Suzanne Collins
  • M. Darcy dans le roman Orgueil et préjugés de Jane Austen.

6. Le Confident

Le personnage en qui le protagoniste a le plus confiance est souvent un meilleur ami, un intérêt amoureux ou un mentor. Mais parfois, il peut s’agir d’un personnage improbable.

Le confident est un outil essentiel à travers lequel les pensées et les sentiments de votre protagoniste sont révélés.

Exemples de confidents :

  • Horatio dans la pièce Hamlet de Shakespeare.
  • Cinna dans le roman The Hunger Games de Suzanne Collins.

7. Extras

Vous aurez probablement besoin de personnages extras à des fins spécifiques et limitées.

Il s’agit de personnages d’arrière-plan qui vont et viennent, mais qui donnent souvent un sens à l’histoire.

Veillez donc à ne pas en faire des clichés.

Ce sont des personnes que votre personnage principal rencontre, comme le réparateur, un employé, un guichetier, un serveur ou quelqu’un à côté de qui il s’assoit dans un bus.

8. Le contraste

Comme le méchant, il s’agit d’un opposé du protagoniste, qui met en valeur ses forces.

Mais le faire-valoir n’est généralement pas l’antagoniste. Il expose plutôt des aspects de votre protagoniste sur lesquels vous voulez mettre l’accent, tandis que l’antagoniste est son ennemi.

Exemples de contraste :

  • John Harrison et Thomas Hill dans Overcomer de Alex Kendrick
  • Effie Trinket pour Katniss Everdeen dans The Hunger Games de Suzanne Collins.
  • Le docteur John Watson et Sherlock Holmes dans la série Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle.

En conclusion

N’oubliez pas que vous ne pouvez utiliser qu’un ou deux types de personnages de cette liste.

La prochaine fois que vous regarderez une série Netflix ou que vous lirez un roman, essayez d’identifier les différents types de personnages de l’histoire.

Le protagoniste devrait être facile, mais certains autres peuvent constituer un défi amusant.

Autres articles de blog utiles :

Si vous avez aimé l'article, vous pouvez le partager ! 🙂

Laisser un commentaire